Les causes de surdité

Elles sont nombreuses !

L'excès de bruit peut entraîner des séquelles irréversibles. On constate malheureusement une augmentation significative et constante du nombre de jeunes adultes souffrant de troubles de l'audition.

Ce phénomène est dû à une exposition croissante de cette population aux bruits intenses : baladeurs, concerts, discothèques, sports mécaniques …

Tous les milieux sociaux et toutes les tranches d’âge sont maintenant concernés. Le vieillissement et les causes médicales peuvent également entraîner des pathologies plus ou moins graves : dès la naissance, par exemple, suite à une maladie infectieuse de la mère -toxoplasmose, rubéole- ou la prise de certains médicaments.

Chez l’enfant, elle peut survenir à cause d'otites séreuses à répétition, des méningites. Chez l’adulte, elle peut être due à des infections virales ou à la prise de médicaments.

Grâce à l’échelle d’intensité des sons ci-contre, vous agissez pour préserver vos capacités auditives.

Par exemple, les sons dont le niveau est inférieur à 85 décibels (dB), n’altèrent pas l’audition et ne peuvent pas provoquer de surdité.

Lorsque ce niveau est dépassé, les sons, quelle que soit leur origine, deviennent du bruit, et sont susceptibles de provoquer des dégâts aggravés par la durée d’exposition.

Echelle des sons (en dB)