Le groupe FUMUJ à la RODIA 2e acte, le 15 décembre 2012

Image humoristique bouchons d'oreilles
« Les établissements recevant du public doivent rendre accessibles leurs locaux mais aussi leurs prestations et cela au regard de tout type de handicap » (loi du 11.02.05).

L’accès à la culture fait partie des droits fondamentaux. Une question s’est posée : un groupe de musique peut-il rendre un concert accessible à des personnes souffrant de trouble de l’audition ?
 
En lien avec l’Audition Mutualiste du Doubs et la Mutualité française Franche Comté, le groupe Fumuj s’est produit  à nouveau le 15 décembre à 20 h 30 à la Rodia pour un concert exceptionnel avec un leitmotiv.
 
Briser la barrière du silence et offrir aux malentendants le plaisir d’écouter de la musique.
Ce challenge que le groupe tourrangeau, mêlant rock, hip hop et musique électroniques, a voulu relever en toute modestie, était un concert d’un genre nouveau, une expérience sensorielle à part entière.

Pour réussir son pari, FUMUJ avait mis en place des dispositifs sensoriels inédits :
« forêt lumineuse » sur scène, deux cheminées gonflables de 2,5 m de hauteur placées en salle sur lesquelles le public peut poser ses mains et ressentir les vibrations.

De même une batterie lumineuse créée spécifiquement pour le spectacle permet au public de voir précisément ce que joue le batteur. Le chanteur s’adressait aussi  également au public à travers le langage des signes.
 
Bref une soirée réussie qui en appelle d’autres….